Evolutionnisme et Psychologie Nouvelle

Darwin et Charcot, acteurs clés d'une histoire des arts inattendue

En 1859, un britannique du nom de Charles Darwin publiait un ouvrage sous le titre de L'origine des espèces ; l'anthropologue mit alors en émoi ses contemporains, du scientifique au religieux en passant par l'homme de la rue, appréciant fort peu de descendre du singe.

Nos artistes, enfants d'un siècle positiviste, réaliste et moderne se devaient d'assimiler les lois de ce qui s'imposa comme l´évolutionnisme darwinien : leur crédibilité en dépendait. Un peu plus tard, ce fut au tour de la Psychologie Nouvelle du Dr. Jean-Martin Charcot de révolutionner les traités de physionomie que consultaient traditionnellement les artistes. Leurs travaux en furent irrémédiablement altérés, leur conception de

la créativité aussi.

 

 

​Cette conférence propose une révision de nos classiques à l'aune des découvertes scientifiques et plus précisément médicales du XIXe ; y seront revisitées hors discours consensuel des œuvres majeures comme La petite Danseuse de quatorze ans d´Edgar Degas, les vases du verrier Emile Gallé, ainsi que les Portes de l'Enfer d'Auguste Rodin.

 

 

 

Art et sciences au XIXe

 La puissance de l'art au coeur du numérique       adh@artdhistoire.com

  • Instagram Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon