Paul Gauguin sème la zizanie

Moderniste génial,

Misogyne et colon,

Postcolonialiste et postgenré avant l'heure

Interprétations contradictoires

Conférence précédente
Le Japonisme
Japonisme
Van Gogh Protestant

1. L'Artiste de génie

Paul Gauguin est considéré par les historiens dits Modernistes comme l'un des grands précurseurs de l'avant-garde du XXe, telle que définie par l'influent théoricien nord-américain Clement Greenberg. Gauguin est alors considéré comme original, puissant, sauvage et précurseur de l'abstraction par son traitement en aplat des couleurs et des formes.

 

Démonstration : La Vision après le Sermon, 1888. 

 

https://youtu.be/vLR67SoaCS0

2. L'Artiste opportuniste, misogyne et colonialiste

Gauguin est considéré par les historiens dits postmodernes et féministes comme un opportuniste, plagiaire et misogyne abusant des jeunes tahitiennes. Cette conférence présente ces principales accusations, comment celles-ci s'articulent, s'appuyant entre autre sur la lecture des écrits, parfois fantasques, de Gauguin. 

Démonstration : Bretons et tahitiens du premier séjour et de

Manao Tupapau, 1892. 

https://youtu.be/H-Z_DzDyTII

3. L'Artiste postcolonialiste et postgenré

Plus récemment, penseurs postcolonialistes et anthropologues ont su identifier par un travail de relecture des écrits, commentaires et oeuvres de Gauguin, un homme dont mœurs et pensée s'apparentent à ce que l´on nommerait aujourd'hui l'éthos d'une génération postgenrée et non-eurocentrée. Cette conférence revient sur les mythes fondateurs et moeurs maoris, utilisant la psychanalyse freudienne et lacanienne pour situer Gauguin dans cet environnement culturel.

Démonstration : Tahitiens premier et second séjour, puis marquisiens, Manao Tupapau, 1892 et  L'idole à la coquille, 1892. 

https://www.youtube.com/watch?v=sFBUw3FqiQw

Étude iconographique en anglais

 La puissance de l'art au coeur du numérique       adh@artdhistoire.com

  • Instagram Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon