Félix-Jacques Moulin,  Nu allongé souriant, 1852
Alphonse Lecadre, Nu allongé,1870
Henri de Toulouse-Lautrec,  Salon de la rue des Moulins, 1894
Henri de Toulouse-Lautrec, La visite médicale, ca.1894
Josef Engelhart, Loge dans la Sofiensal, 1903
Paul Baudry, La perle et la vague, 1863
Photographie Edouard Manet par Nadar, 1874
Edouard Manet Nana, 1877
Catherine Labouré Novice des Sœurs de la Charité

Édouard Manet

Olympia et Un Bar aux Folies Bergère 

Déshabillage intellectuel

Deux oeuvres inoubliables, complexes et secrètes

Edouard Manet, Olympia, 1863-65
Edoard Manet, un bar aux Folies Bergères, 1881-1882

Un bar aux Folies Bergère et Olympia de Édouard Manet sont si familières qu'elles en auraient presque perdu leur mystère.

 

Qu'en est-il d'Olympia ? Pourquoi ce qui n´était finalement qu'un nu parmi tant d'autres devait déclencher le tollé le plus virulent que Paris, capitale de la prostitution, ait alors connu ? Histoire d'un triple tabou, philosophique, bourgeois et sexuel.

 

Quant au Bar, qui est cette jeune femme luxueusement vêtue mais occupant la fonction de serveuse aux Folies Bergère ? Comment se situe-t-elle par rapport au spectateur ? au client ? Le saura-t-on jamais ? La richesse du tableau réside aussi dans la multitude des interprétations possibles.

Ces deux chefs d'œuvre de l´art occidental restent extraordinairement riches en interprétations ; Manet ne cesse aujourd'hui encore de surprendre, de parler. Hommage au maître.