Gauguin versus van Gogh

Quand les différends spirituels
Désavouent la communion artistique

Capture d’écran 2018-10-23 à 09.59.11.pn
Van Gogh Protestant
Anarchie sexuelle, II

The Search for Sacred Art de Debora Silverman est à l'origine de cette conférence. Le drame qui mit fin à la communauté d'artistes formée par van Gogh et Gauguin, « le fameux épisode de l'oreille coupée » a trop souvent été justifié par l'insanité mentale de van Gogh et l'arrogance de Gauguin ; il n'en reste pas moins qu'une lecture approfondie de leurs œuvres au regard de leur foi laissait présumer d'une profonde incompatibilité de sensibilité.

Capture d’écran 2018-11-13 à 11.07.42.pn

1. Le ténébreux contre le lumineux

La communauté rêvée par van Gogh et forcée chez Gauguin devait rassembler autour de ces derniers les amis de Bretagne : Émile Bernard et Charles Laval. Dans l'attente de cette aventure, ils s'échangèrent leurs portraits. L'étude comparée du portrait en bonze de van Gogh dédié à Gauguin et du portrait en retour de Gauguin dédié à l'ami Vincent manifeste déjà de deux caractères radicalement opposés, l'un paisible et rayonnant, l'autre tourmenté et bouillonnant. Au sortir de cette aventure, Gauguin prit la fuite tandis que van Gogh restait définitivement seul.

Démonstration à partir du portrait dédié à l'ami P. Gauguin de van Gogh et de celui de Gauguin en misérable avec portrait d´Émile Bernard, analysés au regard de leurs courriers échangés entre septembre 1888 et janvier 1889.

https://youtu.be/Ql5KZj8SMhA

Capture d’écran 2018-11-20 à 10.08.18.pn

2. L'atelier d'Arles

Gauguin en octobre 1888 débarque en terre arlésienne sans jamais succomber à ses charmes. Van Gogh l'accueille tentant, tant bien que mal d'absorber les bases de son enseignement. L'analyse comparée de leurs Alyscamps puis de leur Vendanges, deux séries peintes côte à côte, l'une devant le motif en extérieur, l'autre de mémoire en atelier est à ce titre exemplaire ; les deux peintres affirment alors par leur choix de perspective, de couleur et de facture, deux natures artistiques systématiquement antinomiques. Une étude formelle approfondie rendra tangible leur impénétrabilité réciproque.
 

Démonstration à partir de la série des Alyscamps de Gauguin et van Gogh ; ainsi que La vigne rouge de van Gogh et Vendange à Arles ou Misère humaine et En pleine Chaleur ou Les Cochons de Gauguin.

https://youtu.be/jIvqLdDlsto

Capture d’écran 2018-11-27 à 11.20.04.pn

3. Gauguin chez Monseigneur Dupanloup

On mystifie Gauguin, on l'érige en Pygmalion intransigeant, en précurseur de l'art moderne. Il fut aussi un petit séminariste sous le très influent Monseigneur Dupanloup, grand réformateur du catéchisme moderne. Et étonnamment, les œuvres de Gauguin se prêtent à l'illustration, au pied de la lettre, d'un grand nombre des textes de Dupanloup. Au regard des enseignements de l'évêque seront analysées quelques œuvres de Gauguin, ses Vendanges à nouveau, ses Êves bretonnes et exotiques, et la Vision après le Sermon ; apparait une inattendue résonance du plus iconoclaste de notre peintres modernes avec la très traditionnelle foi catholique.

https://youtu.be/LehXksbi27U

Capture d’écran 2018-12-04 à 10.57.23.pn

Mages prosternés devant l'enfant Jésus, anges ailés, visions de Jeanne d’Arc, autant de peintures par Bernard et Gauguin qui exaspérèrent l'ami hollandais ; van Gogh resta réfracteur au surnaturel que sa culture protestante abhorrait, il s'attristait de leurs égarements, lui le réaliste. Heureusement il n'eut l'occasion de voir le chef d'œuvre religieux de Gauguin. Gauguin peignit au terme de sa vie, une immense frise faisant écho mot pour mot au questionnement intérieur de Mgr Dupanloup; ce qui signifie qu'au plus fort de  sa période anticléricale, Gauguin encore les méthodes spirituelles inculquées par les Catholiques.
 

Démonstration autour des peintures bibliques de Bernard et Gauguin de 1889-1890 et de D'où venons-nous ? Que sommes-nous ? Où allons-nous? de Gauguin.

https://youtu.be/yFh-GRxEWvI

4. Les peintures Bibliques d´Émile Bernard et Paul Gauguin

Étude iconographique en anglais

 La puissance de l'art au coeur du numérique       adh@artdhistoire.com

  • Instagram Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon